Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 novembre 2010 6 27 /11 /novembre /2010 10:58

Je n'ai pas eu beaucoup d'égards pour les productions françaises, surtout à la télévision (je ne vous parlerai même pas de La maison des Rocheville...) c'est pourquoi je veux réparer mon erreur. Je me souviens qu'au collège Billy Elliot avait éveillé mon intérêt pour Le lac des cygnes et Tchaïkovski, peu de temps après j'avais entendu une mélodie peu connue, Snegourotchka qui me faisait penser à la petite fille aux allumettes, mon conte préféré. Au lycée, j'ai découvert les nouvelles de Tchekov. Coup de foudre. Grâce à lui j'ai aussi renoué avec le théâtre, les trois sœurs, la Mouette, La demande en mariage... En 2007 un téléfilm historique, réunissant plusieurs pays européens (Italie, Belgique, Royaume-Uni, Allemagne, France...) m'a profondément marquée. Car malgré l'hégémonie culturelle américaine, il restait en moi une certaine fascination pour la Russie du XIX ème siècle. Alors, Guerre et paix est arrivée sur France 2 tout naturellement. C'est le genre d'adaptation ( de roman fleuve historique) que des équipes tentent de réaliser chaque année mais la qualité ou la fidélité à l'œuvre sont rarement au rendez-vous... Je n'ai jamais lu de critiques négatives la concernant, ainsi l'on cherchera dans le détail, certains diront que le projet pouvait être encore plus ambitieux, que Clémence Poésy pouvait incarner une Natasha au caractère plus fort. Et c'est une excellente chose parce que cela signifie qu'on peut enfin avoir des discussions réelles sur les adaptations... il ne faut plus passer par des banalités affligeantes telles que le scénario est mauvais, nous n'avons pas de dialoguiste, l'histoire et le livre sont massacrés, la mise en scène et le montage sont inexistants.

Les critiques se portant sur des détails affirmeront donc qu'on se concentre plus sur les amours de Natascha que ne l'a fait Tolstoï. Bien sûr, la vie de Pierre et ses quêtes philosophiques sont très discrètes, bien sûr la chronologie de l'héroïne est modifiée (nécessaire pour le scénario, compréhensible et plutôt bien orchestré) mais cette histoire nous fait réellement vibrer. Peut-être que cela est dû à la fidélité au livre, d'ailleurs le texte est si poignant  qu'il est difficile de s'en détacher. C'est, je pense un très bel hommage à Tolstoï qui a passé les quatre meilleures années de sa vie à écrire cette histoire, il disait s'être senti vide en quittant les personnages. En lisant le livre ou en regardant le téléfilm on peut encore sentir palpiter l'âme de la Russie, celle qui s'est perdue au cours du XXème siècle.

L'écrivain  Vladimir Fedorovksi qui, à l'instar d'Henry Troyat a profondément étudié l'art slave parle de suicide de la Russie. Plus je découvre cet univers, plus je suis émerveillée et à chaque fois que j'y repense la tristesse m'envahit. Les inégalités, les paysans mourant de faim...on en a conscience mais on ne peut s'empêcher de songer à tout ce que les révolutionnaires russes ont détruit. Car ce fut bien un siècle de destruction...

J'ai ainsi passé un mois lors de la première diffusion plongée dans Guerre et paix, j'attendais le mardi suivant avec impatience et pendant l'hiver en voyant les neiges tomber je me sentais en Russie. L'année suivante, j'ai découvert le livre et j'ai retardé la lecture du dernier tome, je ne voulais pas m'en séparer ! Quand j'ai eu fini, j'ai ressenti un grand vide. Désormais entendre quelques notes du téléfilm me remplit le cœur d'une sorte de chaleur, de passion aussi. Je sens la neige, le feu dans la cheminée, j'entends les rires des enfants, le son du piano.

En 1917 la famille Romanov a été exécutée. (11 personnes y compris Anastasia dont on a bien retrouvé le corps) Les formalistes russes, avant-gardistes guidés par Jakobson ont vite été persécutés, ils ont migré vers l'Europe de l'Ouest, quelques années plus tard les écrivains et dramaturges français du Nouveau Roman mettaient en pratique leurs idées. On a tendance à l'oublier mais Sarraute, Ionesco, Michaux sont leurs héritiers tout comme les critiques Barthes ou Genette.

En 1902 Tchekov est décédé, son neveu a fait carrière au Etats-Unis, une étoile du septième art.

La Russie a dérivé de Lénine, à Trotski, jusqu'au totalitarisme stalinien. En un siècle, elle a pu éponger sa soif de sang. Aujourd'hui la démocratie n'est que façade, les presses sont censurées, les journalistes assassinés, le gouvernement corrompu. D'après certains reportages, le racisme s'étend comme une gangrène. Les intellectuels ou artistes sont les derniers garants de cette culture russe.

J'imagine toujours le petit Piotr Illitch Tchaikovski, caché derrière sa mère demandant inlassablement s'il peut jouer du piano le soir, j'imagine les fêtes, leur faste, leurs sapins. J'imagine la gravité de cette nuit où Moscou a brûlé après que l'armée napoléonienne se soit emparé de la ville.

La famille impériale de Russie, malgré sa richesse (une des plus riches d'Europe, véritable symbole des inégalités et injustices) n'était pas semblable aux autres familles royales européennes. De Pierre II à la grande Catherine, mécène de Diderot (ah rien que pour ça, c'était une grande dame ! Ca aurait pu être un autre philosophe, mais il a fallu que ce soit Diderot...) jusqu'à Anastasia, la pétillante ou Maria la romantique, elle fut liée au monde intellectuel. Ce n'était pas que des salons mondains mais le fruit d'une véritable réflexion culturelle.

 Les parents d'Anastasia se sont mariés jeunes et, comme Marie-Antoinette et Louis XVI se sont montrés conservateurs. Cependant, ils ont réalisé lors de la guerre la misère du peuple, ils sont sortis de leur faste bulle familiale. Les sœurs aînées soignaient les blessés, les plus jeunes discutaient et jouaient  avec eux pendant des heures. Mais il était trop tard et vous connaissez la suite...

Paradoxe russe : on peut aussi bien faire leur culte que celui de Lénine qui avait commandité leur exécution sordide. Il est effectivement bien plus facile de tout attribuer au grand méchant de l'histoire : Raspoutine. (mort deux ans avant la mort de Nicolas II !!) Car ce méchant était mystérieux, sombre, marginal, barbu, avant de mourir il aurait prédit la chute de l'empire, l'apocalypse !! Woou ça fait froid dans le dos !! On comprend pourquoi Disney en a fait un film...

Que reste-t-il aujourd'hui de l'âme russe ? Peut-être pas beaucoup plus que cette idée de la France que nous nous faisons. La Seine, les promenades, les bouquinistes, les philosophes, écrivains... On renvoie encore cette image aux étrangers mais ce n'est qu'une idée, une illusion. C'est le même genre d'image que celle renvoyée par les ballets de Moscou : un écho du passé. Peut-être que cette réalité n'a jamais existé mais j'aime penser que le plus important c'est l'image elle-même, tant que Guerre et paix fera rêver, alors cette âme slave survivra.

Partager cet article

Repost 0
Published by Le veilleur - dans La chronique du veilleur
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Street smart with heart
  • Street smart with heart
  • : Parce qu'être sériephile n'est pas une maladie, il faut en parler. >Critiques séries mais aussi cinéma. Musique, actualité... Stay tuned on Street smart with heart ! Je vous attends pour me contredire...ou pas !
  • Contact

Recherche

A la une sur Twitter

La critique est dans la boîte

http://cineclap.free.fr/match-point/match-point-a01.jpg  http://www.surfutile.org/images/the.truman.show.jpg
  http://www.magazine-audio.com/images/cinema/milliondollarbaby.jpg   http://www.cinemapassion.com/lesaffiches/La_jeune_fille_a_la_perle-20110106125047.jpg
  http://adcn.org/v2/wp-content/uploads/2009/11/pulp_fiction.jpg   http://www.festival-augenblick.fr/IMG/jpg/dasfremdeInmir_poster01.jpg
   

Côté séries...

 

http://www.telemoche.fr/wp-content/uploads/2009/11/monk.jpg http://images.doctissimo.fr/cinema-television/photo/hd/1587878158/vampire-diaries/default-14124694cd3.jpg
http://s.excessif.com/mmdia/i/97/4/merlin-saison-2-4809974adbrk.jpg?v=1 http://www.journaldugamer.com/files/2009/09/true-blood-affiche-min1.jpg
http://www.ncisfr.net/DVD/ncis_saison2_f.jpg

http://www.beaute-et-maquillage.com/wp-content/uploads/2010/05/90210.jpg


Street smart with heart- Tous droits réservés.

Les textes appartiennent à leur auteur et ne peuvent être reproduits sans son accord préalable.

Les photos et les images appartiennent à leurs auteurs et sont utilisées à titre illustratif et/ou informatif.